10 conseils pour faire de la cuisine un plaisir!

Tuyaux de cuisine Burren Smokehouse

Sortir dîner et savourer de délicieux repas préparés par quelqu'un d'autre est agréable mais après un certain temps l’effet de nouveauté risque de s’estomper et votre budget lui, en prendra un sacré coup…

Voici donc quelques conseils de professionnels pour rendre la cuisine à la maison simple et amusante!

Commençons par quelques réflexions sur l'équipement de votre cuisine.

1. Équipement: Oubliez les ustensiles qui ne vous serviront qu’une fois
Il n'est pas nécessaire d'acheter des gadgets sophistiqués qui ne feront que prendre de la place dans votre cuisine (avant de terminer dans le grenier). Cependant, il y a quelques incontournables de la cuisine à se procurer en fonction du type de plats que vous préparez. Par exemple, un robot culinaire est un outil essentiel pour cuisiner à la maison contrairement à un cuiseur d’œufs électrique qui lui relève plus du superflu.

2. Choisissez du matériel de qualité
Utilisez des casseroles de qualité à fond épais. Pour des raisons de santé, évitez les casseroles et les poêles à frire antiadhésives; l'acier inoxydable fera très bien l'affaire.

3. Conseil de température
Ne faites jamais confiance au thermomètre intégré à votre four à moins que ce dernier ne soit calibré. L’idéal serait de se procurer un thermomètre séparé à placer dans votre four. Si vous le pouvez, achetez en un avec les températures indiquées en Fahrenheit et en Celsius pour éviter de devoir convertir. Vous pourrez ainsi facilement cuisiner des recettes européennes et américaines.

4. Choisissez de bons couteaux, gardez-les bien affutés et entraînez-vous!
Utilisez des couteaux suffisamment longs pour la tâche requise et dotés de la lame adéquate. Essayez de couper un morceau de viande crue avec un couteau à saumon et vous allez probablement vous retrouver avec quelques ampoules! Egalement, utilisez-les à la manière d’une scie plutôt que de presser la lame sur les aliments.

5. Lisez avant de vous mettre à cuisiner
Avant même de commencer, lisez la recette en entier – la veille serait l’idéal au cas où un aliment doit être à température ambiante ou décongelé au préalable. Cela vous permettra également de vous assurer que vous disposez de tous les ingrédients et ustensiles nécessaires pour votre recette.

6. Disposez tout sur le plan de travail
La «Mise en Place» est un terme utilisé également dans les pays anglophones. Il désigne le fait d’avoir tous les ingrédients prêts à l’emploi sur le plan de travail. Cela garantit que vous avez tout ce dont vous avez besoin pour votre recette. Vous pouvez déjà peser tous les ingrédients dans des bols séparés (à la façon d’une démonstration de cuisine) ou le faire au fur et à mesure.

Le terme de 'mise en place' suggère également de faire préchauffer le four à l’avance au besoin et d’avoir tous les ustensiles nécessaires à portée de main. Gardez votre plan de travail propre pour la préparation des aliments et rangez les emballages des aliments déjà utilisés afin de libérer de la place.

7. Réussir son assaisonnement
Les chefs de cuisine professionnels connaissent un petit secret concernant l’assaisonnement: les gens adorent réassaisonner leurs plats. Il est bien connu que certaines personnes rajoutent du sel et du poivre avant même de goûter leur repas. Si le chef avait déjà salé la préparation, il prendrait le risque de trop la saler. Il y a aussi une raison technique au sous-assaisonnement: il peut être difficile de bien assaisonner certains aliments car la viande crue et d’autres ingrédients non cuits ne peuvent pas être goûtés à l’avance. Rappelez-vous qu’il est toujours préférable d’ajouter plus d’épices sur l’assiette terminée puisque les convives seront tentés de se servir en sel et poivre de toute manière – vous ménagerez également la personne au palais sensible qui n’aime pas la nourriture trop épicée.

La cuisson et la friture peuvent concentrer certaines saveurs et en estomper d’autres. Les arômes prédominants induits par le sel et les épices peuvent devenir plus prononcés après l’évaporation. En revanche, la saveur des herbes peut disparaître complètement. Il faut toujours goûter la nourriture à la fin du processus de cuisson et ajuster l’assaisonnement. Si le plat est trop épicé, vous pouvez ajouter du lait, de la crème ou du miel; et si le plat est trop salé vous pouvez ajouter une pomme de terre crue pendant quelques minutes.

8. Préparez à l’avance afin de vous rendre la vie plus facile 
Une fois que vous êtes en train de cuisiner, pourquoi ne pas en profiter pour en faire un peu plus et congeler le surplus en portions qui conviennent à votre maisonnée ? Beaucoup de plats cuisinés se congèlent très bien. Imaginez votre satisfaction en sortant un délicieux repas fait maison du congélateur un jour où vous n’avez pas envie de cuisine. Il en va de même pour la plupart des gâteaux, de la pâte à gaufres et bien d’autres préparations. Rappelez-vous de toujours étiqueter et dater ce que vous congelez et de décongeler en priorité les plats les plus anciens.

9. Utilisez des herbes fraîches pour donner une nouvelle dimension à vos repas! 
Si une recette requiert des herbes fraîches, du jus ou du zeste, utilisez des herbes fraîches, du jus ou du zeste! Résistez à la tentation d’utiliser du jus de citron en bouteille ou séché ni du zeste acheté : ils gâcheront votre repas cuisiné avec amour!

En effet, les herbes fraîches font toute la différence! Par exemple, utiliser des feuilles de menthe dans une salade de fêta à la pastèque transformera cette salade assez simple en une superbe expérience gastronomique. Ne pas en mettre car vous n’en n’avez pas constitue presque un péché culinaire. La bonne nouvelle est que les herbes aromatiques peuvent être cultivées aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur – dans de petits pots sur le rebord de la fenêtre ou dans votre jardin. Ainsi, vous économiserez votre argent et votre temps en évitant les allers-retours au magasin en les ayant tout le temps à portée de main.

Les herbes aromatiques peuvent également être utilisées comme décoration sur l’assiette, ou vous pouvez les placer déjà lavées et prêtes à l’emploi dans des petits bols sur la table. Des tiges de persils, de coriandre et de menthe sont jolies sur la table quand elles sont présentées dans des petits verres avec un peu d’eau.

10. Présentation de l’assiette et de la table
Ce ne sont pas seulement nos papilles et nos estomacs qui apprécient la nourriture mais également nos yeux. Même un simple plat mijoté peut-être transformé en une expérience culinaire en dressant la table de manière festive ou ludique. Vous pouvez présenter une salade avec des feuilles disposées de manière décorative sur chaque assiette, avec un esthétique filet de vinaigrette et des herbes aromatiques saupoudrées sur le dessus – très chic!

Une autre idée consiste à avoir différents condiments dans des petits bols ou sur une planche à découper sur la table. Ainsi, tout le monde peut ajouter ce qu’il veut au repas de base. Parfait si vous avez à table des gens qui ne se connaissent pas encore et qui devront ainsi communiquer pour obtenir les différents ingrédients qu’ils désirent de l’autre côté de la table!