De l’excellente nourriture (et boissons) au Festival du Burren Slow Food

Festival du Burren Slow Food 2019Festival du Burren Slow Food 2019

Festival du Burren Slow Food 2019

Festival du Burren Slow Food 2019

Festival du Burren Slow Food 2019

Festival du Burren Slow Food 2019

Festival du Burren Slow Food 2019

L’agriculture des algues en Irlande n’est qu’à ses débuts, comparés à l’Asie, mais chaque année leur popularité augmente. Les consommateurs sont de plus en plus conscients de ses effets bénéfiques sur la santé, ainsi que le goût particulier que cela donne aux gins par exemple!

Les algues, ou les légumes de mer, sont sans matières grasses et riches en protéines, ce qui est bon pour notre santé et aussi délicieux dans tous les types de plats.

Birgitta Hedin-Curtin, présidente du Festival «Slow Food» (également propriétaire et manager du Burren Smokehouse), a vu le bon timing pour le thème du festival de cette année, et a réussi à avoir une grande variété de chefs ainsi que d’orateurs qui ont montré cette saine nourriture marine sous différents angles. Takashi Miyasaki de Ichigo Ichie, un restaurant basé à Cork, avec Sally McKenna de McKenna’s Guides ont fait une démonstration de cuisine ensemble. Oonagh O’Dwyer de Wild Kitchen a tenu un atelier concernant les différentes utilisations des algues. Evan Talty de Wild Irish Seaweed a parlé de la collecte de ses algues et de son succès. Gareth Mullins de Marker Hotel dans Dublin a fait une démonstration utilisant le Saumon Fumé Irlandais et Organique du Burren et a fait un gâteau avec des algues. Ceux sont quelques attractions que l’on a relevées de l’emploi du temps très animé du festival.

Il y avait également des stands de nourriture à proximité du festival. Stonecutter’s Kitchen proposait d’excellents gâteaux ainsi que des plats chauds tels que des soupes ou des quiches. Le propriétaire de Bia Rebel, Brian, nous a montré comment cuisiner des ramen Japonais qui avaient une saveur forte et des ingrédients très riches. Ils proposaient également à la vente différents types de ramen (ils ont d’ailleurs tout vendu!). Il y avait d’autres types de nourriture disponible au festival, comme des crêpes gourmandes, des saucisses, de l’homard avec des fruits de mers, et des hamburgers.

Au marché artisanal, nous avions un incroyable choix de stands. La qualité des produits était extrêmement élevée, et on pouvait voir des visages réjouis tout autour de nous. Du vin tourbé, en passant par le producteur de miel local, de très belles poteries qui s’avèrent également utiles, de vastes étalages de vinaigres balsamiques, de la confiture, des fromages, de la menuiserie en passant par des bijoux – il y en avait pour tous les goûts!

Cette année, le festival avait également des évènements en dehors du site, comme l’ouverture du festival qui a pris place pour la deuxième année consécutive sur l’île d’Inis Oírr. Après un rapide mais magnifique voyage à bord du ferry Doolin2Aran Ferries, nous sommes arrivés sur la plus petite des trois îles constituant les Aran Islands, et avons marché jusqu’à Tí Ned où un superbe buffet nous attendait. Pour ceux qui étaient curieux, nous avions organisés une visite d’Áras Eanna Arts Centre où l’insulaire Úna McDonagh nous a raconté une histoire sur la plus célèbre épave de bateau Irlandais, nommée «Plassey», et nous a montré des changements de mode insulaire depuis.

Le samedi au soir, nous avons eu le banquet traditionnel du Slow Food. Nous avions invité la seule femme irlandaise ayant une star du Michelin, la chef Danni Barry de l’Irlande du Nord, et elle nous a fait des merveilles culinaires!

Le dimanche après-midi, nous avons invités pour un déjeuner tardif, style buffet familial, cuisiné par le chef exécutif Gareth Mullins et Anna du Marker Hotel, Graham Neville de Dax, Alberto Rossi de Intercontinental Hotel – tous les membres du prestigieux de l’organisation Euro-Toques.